Traitrement COVID version 28 février 2021

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DU COVID-19

Dr Pascal Sacré

1-58-15354-100

+32 473817257

sacrepascal@gmail.com

Ce protocole est valable pour se protéger de toute infection virale ou bactérienne, pas seulement du COVID.

Il se compose de 4 axes :

1. À éviter

2. À faire toute l’année même en-dehors de toute infection symptomatique

3. À faire en particulier en période froide (hiver) ET

4. Voies thérapeutiques valides en cas d’infection à coronavirus de type COVID (SARS-CoV-2).

Contrairement aux dires et affirmations des médias dépendants et des gouvernements conseillés en majorité par des virologues, il y a beaucoup de choses que les gens peuvent faire pour rester en bonne santé, éviter de tomber malades et en cas d’infection symptomatique, pour limiter l’infection en durée et en gravité. Ces mesures sont efficaces, peu coûteuses, inoffensives et accessibles. Elles rendent les confinements, le port ubiquitaire du masque et la vaccination inutiles. Certaines de ces mesures comme la prise d’IVERMECTINE n’ont pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM) belge, ou pas d’autorisation officielle de la part des autorités de santé soit aux doses prescrites (vitamine D), soit pour l’indication (la maladie visée).

Nous, médecins, devons assumer nos responsabilités, nous sommes libres de nos prescriptions médicales, nous savons ce que nous faisons, nous nous reposons sur toutes les données accessibles sans en écarter aucune à priori, et nous travaillons en accord et confiance avec notre patient qui accepte cette prescription, dans ces conditions.

1. À éviter :

a. Paracétamol (Dafalgan…)

b. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène

c. Inhibiteurs des pompes à proton (IPP) comme Oméprazole et Pantoprazole

d. Inactivité, sédentarité

e. Anxiété, angoisses

Pour calmer angoisse, anxiété, nervosité, douleurs, sinus bouchés, migraines, privilégier huiles essentielles (voie orale, voie cutanée, diffusion, inhalation), techniques de calme (autohypnose, cohérence cardiaque ou toute autre technique de ralentissement de la respiration), fleurs de Bach…

2. Mesures communes : tout le monde

a. Toute l’année pour rester en bonne santé

b. En particulier en période froide (hiver)

c. En cas d’infection active (doses augmentées)

i. Vitamine C : 1000 mg/j 2x/j

ii. Vitamine A : huile de foie de morue (taux sanguin 70-100ng/ml)

iii. Vitamine E

iv. Vitamines B (B3 Niacine, B1 Thiamine, B6, B9 Acide Folique, B12…)

v. Vitamine D3 (+ vitamine K2) :

viser taux sanguin > 80ng/ml

Vit D3

1. 6000 à 12 000 UI/j toute l’année

2. Monter à 15000-24000 UI/j sur avis spécialiste en nutrithérapie-hormonothérapie en cas d’infection active

Complexe Vitamine D3+K2 :

https://www.nutri-logics.com/fr/categorie/article/10313/VitD3K2

Boîte de 120 gélules, 41,27€, 1 à 4 gél/j (Vit D3 3000 à 12000 UI/j)

vi. Magnésium

vii. Sélénium (Noix du Brésil, noix, noisettes, amandes)

viii. Fer

ix. Cuivre

x. ZINC : toute l’année

Exemple Zinc Bisglycinate 22,5 mg

1. Boîte de 180 Co dosés à 22,5 mg : 25,62€

2. Posologie toute l’année : 2-3 Co/j (45-67,5 mg/j)

3. Posologie en période hivernale : 4 Co/j (90 mg) en 2x2 Co/j

4. Posologie en cas d’infection active et surtout en cas de perte d’odorat : viser taux sanguin > 100 microg/dl

a. 5-7 Co/j (112,5 à 157,5 mg) en plusieurs prises réparties sur la journée, jusqu’à récupération de l’odorat et/ou amélioration des symptômes (jusque 7 jours)

b. Ensuite redescendre à 4 Co/j (90 mg) en hiver

c. Puis 2 Co/j (45 mg) le reste de l’année.

La prise de zinc surtout à ces posologies peut engendrer des troubles de la digestion ; une bonne santé intestinale est cruciale de toute façon (prébiotiques, postbiotiques, alimentation riche en oméga-3…) avis chez un spécialiste en nutrithérapie-hormonothérapie.

xi. Mélatonine

1. 0,3 à 3 mg sublinguale

2. On peut monter jusque 6 mg à avaler, en fonction de la réponse clinique (avis spécialiste hormonothérapie-nutrithérapie)

xii. Compléments Oméga-3 : Boîte 60 gélules, 1 à 2 gél 3x/j, matin/midi/soir

3. Voies thérapeutiques valides en cas d’infection à coronavirus de type COVID.

1. IVERMECTINE (générique) comprimé 3 mg 16 euros pour une boîte

Posologie selon le poids :

Individu 60kg : 4 Co - 12mg

Individu 80kg : 5,5 Co - 16mg

Individu 100kg : 7 Co - 21mg

En une fois, à distance du repas (minimum à 1h du repas)

Mode d’emploi

J1 : dose totale en une fois, à jeun, avec de l’eau

J3 (surlendemain) : à répéter dose totale en une fois, à jeun, avec de l’eau.

Puis 1x/semaine pendant 10 semaines (2,5 mois)

Puis 1x/2 semaines jusqu’à disparition de l’épidémie

Indications : > 15 kg

Prophylaxie (pas de symptômes) :

- Professionnels de la santé et toute personne à risque élevé de contacts avec SARS-CoV-2

- Personnes à risque de formes graves (âge > 65 ans, obésité-BMI>/=30, diabète, HTA, insuffisance chronique cardiaque, pulmonaire, rénale, hépatique, pancréatique, immunosuppression par traitement-corticothérapie/immunothérapie ou par maladie-auto-immune/cancer)

Traitement (curatif) : - Présence de symptômes de la maladie COVID-19, traitement le plus tôt possible -

IVERMECTINE • Pas de contre-indications, y compris chez femme enceinte ou allaitante

https://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=576#:~:text=Si%20le%20traitement%20par%20voie,semaine%20plus%20tard%20si%20besoin. •

Effets secondaires rares, mineurs et passagers

2. ALTERNATIVE à Ivermectine : ARTEMISIA ANNUA

gélules Sachet de 60 gélules végétales dosées à 250mg 3 à 9 gélules/j en trois prises entre les repas 1 semaine

AZITHROMYCINE

En cas de forte exposition, de contact inévitable avec des sujets infectés/suspects symptomatiques, et/ou en cas de symptômes persistants et d’emblée si facteurs de risque (BMI>/=30, diabète surtout si insulinorequérant, HTA, maladie chronique, traitement immunosuppresseur)

500 mg le premier jour Puis 250 mg/j pendant 5 jours puis stop

4. ALIMENTS :

a. Oignons (pelures)

b. Papaye (fermentée)

c. Agrumes

i. Oranges

ii. Citrons

iii. Pamplemousses

iv. Mandarines

v. Ananas (tige centrale)

d. Feuilles de céleri

Le plus important est de calmer son esprit notamment par des techniques respiratoires très faciles à étudier (cohérence cardiaque application RespiRelax +), d’augmenter sa confiance en son système immunitaire par des visualisations de victoire et de sérénité et de bouger (activité physique légère à modérée surtout RÉGULIÈRE-quotidienne)

Je vous recommande ce livre « Guérir envers et contre tout », avec pratique de visualisations.

Cela a été pratiqué par des patients cancéreux avec de bons résultats :

https://simonton.ch/fr/content/155/57/la-methode/la-methode

Ainsi, en appliquant toutes ces mesures, sans vous mettre en danger et en permettant à la société de respirer et de revivre, vous pourrez dire : « je me protège, je vous protège. »

Dr Pascal Sacré 

Copyleft